de daniel / 16

Publié le par le bol vide

de JMG Le Clézio, (1940- ) dans L’Extase matérielle, Gallimard 1967 ; folio essais n° 212



« Il faut quitter sa peau, son âme et sa langue, et redevenir celui qui n’est pas né. » (p.20)


« J’ai, au fond de moi, comme un autre regard qui ne voit rien, un étrange et tendre lien qui m’unit au vide ancien. J’ai en moi, dans la réalité de ma chair vivante, le signe de cette création qui se poursuit sans fin, et qui puise dans le trouble pour faire jaillir le clair et l’illuminé. » (p.22)

Publié dans autour du bol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ganesh 13/03/2009 07:56

ben...
sous le regard infini
merci
J.C