extrait de mémoire de Master 1 de Meriem Fresson

Publié le par le bol vide

Bonjour !

D'un extrait du mémoire de Master 1 sur le haïga, traitant du vide et du silence, par Meriem Fresson (que j'aimerais bien publier ici - suis en attente de sa réponse !) relevé plusieures références qui me semblent intéressantes  dans l'optique de la philosophie du Bol Vide :

- Anne-Marie CHRISTIN, Poétique du blanc. Vide et intervalle dans la civilisation de l'alphabet, Peeters/Vrin, Leeven, 2000.
- Serge TOMÉ,  Le Vide  comme concept de haïku, http://www.tempslibres.org/tl/fr/textes/essai01.html
- Thierry CAZALS, Le Vide dans  le cercle de la corde à sauter, L'Infini n°81, juin 2000.
- Les Fleurs du silence, entretien de Juliette SCHWEISGUTH avec Thierry CAZALS de juin 2003 pour Francosemailles :
http://www.francopolis.net/francosemailles/fleursds.htm

et ceci, de Carla DE BELLIS, dans Esercizi di pieno e di vuoto, éd. Empiria, Roma, 1997, p.7  :
" Le 7, selon une antique tradition universelle, est l'infinie perfection, et le 5 l'univers sensible qui l'accueille ". (traduit par M. Fresson).


Bien à vous,
daniel

Publié dans philosophie

Commenter cet article