de Luc Bordes / 3

Publié le par le bol vide

        apprenant ta mort

les souvenirs vont et viennent

        la forêt vert tendre

 

 

        au soleil d’avril

les jambes des femmes si blanches

        les feuilles si vertes


        Luc Bordes

Publié dans haïku

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article