l'esprit du geste de Robert Faure édition du chêne

Publié le par le bol vide

le blanc est le vide. Et le vide est disponibilité. Le sumi-e ne cherche pas à remplir l'espace de la feuille mais à donner au blanc une place une existence, une présence.
le blanc n'est pas le signe d'un inachèvement, mais un espace de liberté. Cet espace va permettre une respiration un silence préservé.
p 18

le contact avec la feuille blanche est en soi la première école la première expérience réelle avec le simple...
p 21

il ne s'agit même pas de comparer, juger, évaluer nos échecs, mais bien plutôt de conduire nos esprits à côté ou hors de ce qui le trouble: hors de l'émotion fébrile, hors de la sensiblerie de la crainte et finalement de la peur.
P21

le calligraphe trop pressé de réussir passe à côté de la nature sans l'avoir vue
p21

mais il faut pouvoir intégrer toute erreur en termes de progression. Dans cet esprit, l'erreur est essentielle. Elle est l'approximation du vrai.
p15

là se trouvent aussi la beauté et la difficulté de la peinture calligraphiée. D'abord parce que nous ne pouvons pas longtemps tricher avec nous-même, et surtout parce qu'elle révèle une voie de transformation à part entière. Elle nous engage dans un processus de transformation, dans une heureuse alchimie intèrieure, une voie de création et donc de grandissement.
p 24



il faut écrire une peinture et non la peindre
P8


De même au Japon, le haïku, court poème, fait écho à  l' émotion de l'artiste. Il est courant d'entendre le terme de "calligraphie" pour désigner ce type d'écriture.
Et comme pour renforcer les liens de cette complicité nombres de philosophes chinois et japonais ont déclaré que la démarche de l'artiste est la même dans chacun de ces deux modes d'expression, qui constituent une même approche, un même art.
p10

l'esprit du geste
Robert Faure

Philosophie et pratique de la peinture à l'encre de Chine tch'an et sumi-e

préface par Hachiro Kanno

Publié dans le bol peint

Commenter cet article

py+daniel 07/05/2009 21:27

alors oui, plus souvent encore de ces citations qui ouvrent le sens, les sens, et oeuvrent dans le (bon) sens ! - et de l'art calligraphique et du haïku (ce qui est, en Orient au moins, du pareil au (presque) même - si je ne m'abuse !?)
Daniel
merci anna !