d'Arn Abo / 2

Publié le par le bol vide


" Pendant ce temps nos amis d'Ox ont cédé la place aux Thraciens, ces disciples de Saint-Grégoire qui ont poussé l'art du chant grégorien jusqu'à des limites fabuleuses. Les Haut-Thraciens pratiquent le plus pur chant grégorien du septième siècle, accompagnés de leurs frères Bas-Thraciens qui ont poussé l'art du coassement à son paroxysme, du soprano-grenouille à la basse-crapaud-buffle. "

p.63, de Des sentes aux abîmes, par Arn Abo

Publié dans autour du bol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article