d'Antoine Emaz / 2

Publié le par le bol vide


 il faudrait que les mots ne fassent pas plus de bruit que
les choses qu'on les entende à peine dire la table l'herbe
le verre de vin comme une vaguelette une ride de son
sur la vie silencieuse quasi rien


Antoine Emaz, in Peau, Éd. Tarabuste, 2008, p.53

Publié dans autour du bol

Commenter cet article