d'Andrée Chédid

Publié le par le bol vide

°

(Lu dans le métro parisien :)

" Les habiles, les jongleurs de mots sont plus éloignés de la poésie que cet homme qui - sans parole aucune - se défait de sa journée, le regard levé vers un arbre, ou le coeur attentif à la voix d'un ami. "

Andrée Chédid, in Textes pour un poème, Ed. Gallimard.

°

Publié dans autour du bol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article