de Anatole /2

Publié le par le bol vide

 garder le silence ? ou l'offrir ? plaisir de passer le balais avant le thé. mes pieds languissent des chaussures chaudes en cuir doublé. les gants troués en route vers le dénuement. odeurs de crottes de mouton et de poils de chat dans mon gong-fu-cha. debout pour la petit danse assis pour la danse immobile Une indigestion de canard Suivie d'une sieste Et d'une belote l'offrande à l'Eglise, la facture au psychanalyste

Anatole

Publié dans haïku

Commenter cet article