de Anatole

Publié le par le bol vide


les sauterelles pondent
dans le goudron chaud
c'est l'été



cette pince de crabe
qui racle mes côtes
sous l'omoplate...

 

 


pauvre pet
jamais tu ne sortiras
face à la pression de ma colonne.

 

 


tant de fois retenu !
une baisse de vigilance
et l'éternuement éclate.

 

 

 

quand vient le noble bavardage
la discipline vole en éclat.

 

 

Anatole

Publié dans haïku

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article