de Jean-Paul Cresta

Publié le par le bol vide


Neige de janvier,
le cimetière devient
anonyme


J-P. Cresta

Publié dans haïku

Commenter cet article