de Luc /31

Publié le par le bol vide

fuyant à tire-d’aile

la grande cloche du temple

                un nuage de pensées

 

 

matin frissonnant

pour seul petit déjeuner

                un croissant de lune

 

 

posé sur le toit

Orion prêt à décoller

                Sirius à sa suite

 

 

mille toiles d’araignées

révélées par la rosée

                le pré entravé

 

 

une pensée venue

par un souffle de brise

                aussitôt partie


 

                  Luc

Publié dans haïku

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article