de luc bordes / 25

Publié le par le bol vide

 

                brouillard sur le fleuve

le givre des prés

                se fond avec le cœur

 

 

                brisant la glace

de la baignoire abreuvoir

                vache reconnaissante

 

 

 

au lombric défunt

sous le tranchant de la bêche

                j’offre mes excuses


 

 

                Luc

Publié dans haïku

Commenter cet article