infiniment haïku

Publié le par le bol vide

un haïku ne se finit jamais...

ces quelques mots ajustés à une pensée, ne se limitent pas à  une construction visuelle ou imaginaire d'un instant. Ils rendent essentiellement palpable un fragment de temps dépossedé de toutes contraintes... l'univers devient haïku et le haïku devient univers... l'équilibre se pose là où tout se confond,  l'esprit s'affranchit, la perception s'affine, le haïku se perpétue...

 

 

anna

 


Publié dans théorie du haïku

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article