Lin Tsung Yüan

Publié le par le bol vide

Neige sur le fleuve


Sur mille montagnes cesse le vol des oiseaux
Sur dix-mille sentiers s'efface la trace des hommes
Dans la barque solitaire, le vieillard au chapeau et manteau
pêche seul la neige sur le fleuve glacé


Lin Tsung Yüan

Publié dans autour du bol

Commenter cet article