silence encore...

Publié le par le bol vide

les mélèzes sont les seuls résineux qui perdent leurs aiguilles... ils poussent à une altitude suffisamment élevée pour se faire oublier .. ils ont la douceur des arbres en renouvellement... d'un vert jaune pâle au printemps, ils tendent vers le vert tendre aux chaleurs de l'été puis tournent au roux clair à l'automne... leurs aiguilles n'ont rien d'agressives ... leurs cycles terminés, elles rejoignent en silence le sol qui les absorbe lentement lentement lentement...  considérant le temps comme un éternel recommencement



sous les mélèzes
le silence
des aiguilles




j'écoute les arbres et les oiseaux
sans jamais rien attendre

anna

Publié dans haïbun

Commenter cet article

py daniel 04/11/2009 15:15


j'aime beaucoup ton premier haïku, anna !
d.