Mercredi 26 mars 2014 3 26 /03 /Mars /2014 22:16

morsure de neige

et coups de soleil

c'est le troisième mois de l'année

 

 

comme un trésor

au fond du sillon

un rang de pommes de terre

 

 

 

entre deux giboulées

le soleil vient à ma rescousse

 

 

 

 terre du jardin

remontant par mes mains

son odeur de mère fertile

 

anna


Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 12 janvier 2014 7 12 /01 /Jan /2014 10:22

jour et nuit, écrit le poète japonais, les fleurs en tempête descendent de la montagne ...

 

 


 

J'ai oublié le chemin par lequel je suis venue. L'ombre laisse place à la lumière et pour que celle-ci gagne en pureté, il me faut sans cesse perdre mon chemin... La voie est difficile, les doutes m'ouvrent le passage, les certitudes se dissipent au fil de mes pensées...mon corps s'éclipse, mon coeur se libère...Le temps est au regard contemplatif ce que la brume est à la montagne, un instant fugitif qui flotte dans le néant

 

 

 

dans mes cheveux  blancs

l'enfant de la forêt

glisse quelques souvenirs

 

 

Publié dans : haïbun
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 23 octobre 2013 3 23 /10 /Oct /2013 10:00

 

derrière le cèdre
la brume ouvre
une  page blanche

 

 

 

dernier effort de solidarité
la brume soutient
 le cédre penché

 

 

anna

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 5 septembre 2013 4 05 /09 /Sep /2013 20:47

ce petit clin d'oeil qui vient de cette femme que j'ai appris à connaître à petits pas, parce que les grands n'étaient pas nécessaires, ni pour elle, ni pour moi...

à cette femme, qui regarde les choses avec une telle simplicité que cela me déconcerte... à cette femme, que j'ai vue filer la laine avec une telle adresse que j'en suis restée sans voix... Elle, riche en beauté, et en modestie, elle, dont le compagnon est poète, oublie un peu trop que la poésie l'habite sans condition.

Nous partageons la même sensibilité pour les haïku avec le même détachement, le même regard dénué d'intérêt,  avec la même envie d'écrire , de penser, d'essayer et de découvrir la magie des mots, la force des sliences, sans contrainte.

 

du cèdre qu'elle a vu penché, s'inclinant lentement vers son destin,  à son épicéa gardant son poulailler,  elle a réuni quelques mots, pour rapprocher deux arbres éloignés l'un de l'autre, dans une proximité colorée et parfumée de résine......

 

 

anna

 

 

 

le frêle épicéa du poulailler

cousin lointain

du cèdre penché

 

Véronique

Publié dans : haïbun
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 26 juin 2013 3 26 /06 /Juin /2013 17:33

 

fin de journée

le pissenlit confie au vent

sa fécondité...

 

anna

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 26 juin 2013 3 26 /06 /Juin /2013 17:31

 

 

levant les yeux

sur le cèdre courbé

le soutenir encore un peu

 

anna


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 30 mai 2013 4 30 /05 /Mai /2013 19:53

vent du soir

portant la parole des chouettes

sans prophétie

 

anna

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 16 mai 2013 4 16 /05 /Mai /2013 22:45

face à face

le défi des perce-neige

la lenteur du printemps

 

 

anna

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 mai 2013 5 03 /05 /Mai /2013 10:06

refuge parmis  les refuges

je me courbe

devant la splendeur des montagnes

 

 


 

rafales nocturnes

les gémissements du vieux cèdre

 ont changé de ton

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 mai 2013 5 03 /05 /Mai /2013 10:04

cerisiers

la blancheur de leurs fleurs

se dépose même sur les cheveux


 

puis

chaque goutte de pluie

rend à la terre

ce qui lui appartient

 

 

anna

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 10 mars 2013 7 10 /03 /Mars /2013 21:15

Pelouse du mémorial
La taupe se moque bien
De l’alignement soviétique

 

Vincent

http://verschez.com/

 


Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 10 mars 2013 7 10 /03 /Mars /2013 21:13



Quand le soir s’avance
Les hommes s’arrêtent
Pour le dévisager

 Vincent

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 27 février 2013 3 27 /02 /Fév /2013 10:08

chaque matin

je salue en japonais

le vieux cèdre qui s'incline

 

 

relevant la tête de mon travail

aux monologues

du vieil arbre penché

 

 

anna

 

 

 

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 26 février 2013 2 26 /02 /Fév /2013 08:18

quatre poules faisanes 

se poursuivent dans la prairie

demi-lune hilare

 

 

se tenir debout

dans la tempête glaciale

le rouge-gorge hirsute


 Luc Bordes

 

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 13 février 2013 3 13 /02 /Fév /2013 20:35
Levé (trop) tôt
Trois couples d'eiders
Et je pense à mon lit

Lac Léman, janvier 2013
Vincent

http://verschez.wordpress.com/

Publié dans : haïku
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés