de Catherine Belkhodja

Publié le par le bol vide

Cochons du caire
égorgés
sans cochonailles
h

Tamiflu par ci
Tamiflu par là
Le labo encaisse
h

Patrons en otages
parachutes dorés
nous-sans boulot
h

du bol ce matin
reste un croûton
et du café


Catherine

Publié dans haïku

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

walkmindz 01/05/2009 10:59

Le droit à l’information en cas de force majeure se soucie peu du choix de l’information.
Le voyeurisme anxiogène est une pathologie née après l’avènement de la société de la communication au nom du bon, du bien, du beau, pour une minorité.
La meilleure des psychoses sait s’identifier à chacun tout en parlant à tout le monde.
Elle joue sur les cordes sensibles ou pavloviennes de tout un chacun en fournissant des cadavres exquis.
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/