d'Antoine Emaz

Publié le par le bol vide

(...)

Il n'y a rien à attendre
en cet après-midi d'automne



une dame de pique
tombe




Antoine Emaz
in PEAU (éd. Tarabuste, 2008)
p.31

Publié dans autour du bol

Commenter cet article

py daniel 22/06/2009 22:00

...et même rencontré hier, place St Sulpice ! en fait c'est toi qui m'a fait me pencher d'un peu plus près sur sa poésie, et comme Djamel Meskache et sa maison d'édition (Tarabuste) viennent de le publier, je n'ai pas pu résister !

"premières feuilles sèches de glycine
qui raclent le sol de ciment
dès que l'air court un peu"

(Antoine Emaz, in PEAU, 2008, p.17)

anna 22/06/2009 12:23

AHHHH je vois que toi aussi tu as découvert Antoine Emaz ...!!! pas mal.. pas mal du tout n'est ce pas ???

anna