les singes blancs - Li Po

Publié le par le bol vide


À Qiupu, il y a beaucoup de singes blancs,
Voltigeant comme des flocons de neige.
Ils entraînent leurs petits, de branche en branche,
Pour boire et jouer avec la lune dans l'eau


Li Po, "Les chants de Qiupu, V"

-

Les rapides de Se font retentir leur grondement,
De chaque côté, sur les monts, des nuées de singes.


Li Po, "À Jing Xian, sur la rivière Lingyang, en parvenant aux rapides de Se."

in Li Bai, Sur notre terre exilé, Orphée La Différence, n° 61, 1990.

Publié dans autour du bol

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article